mardi 20 août 2013

Mes carnets secrets

Comment dire... J'ai souvent du mal avec les thérapeutes qui prétendent être capable de tout faire eux-mêmes et qui ont des cartes de visite longues comme le bras : bilan, massages divers et variés, aromathérapie, fleurs de Bach, psychothérapies, énergétique,  réflexologie... Il est vrai que lors de nos études, nous apprenons un nombre impressionnant de techniques. Mais ce n'est pas avec un cours de 8 heures sur le massage Trager que l'on peut maîtriser une telle pratique - magnifique d'ailleurs -, laquelle nécessite normalement quelques années d'enseignement. 

Pour ma part, étant naturopathe et psychanalyste, je trouve ça largement suffisant. Si je veux maîtriser ces arts au mieux et être crédible, mieux vaut que j'évite de me disperser. C'est pourquoi j'aime comparer mon cabinet à un hub d'aéroport : je passe ma vie à envoyer mes clients voir d'autres thérapeutes, pour toujours plus d'efficacité et de plaisir aussi j'espère... 

Voici mes chouchous sur Paris :

 - En énergétique : Mila Buchmann. Pour moi, c'est une magicienne, en plus d'être une merveilleuse amie. Naturopathe, et surtout énergéticienne formée au Tibet, elle est extraordinaire, je pèse mes mots.D'ailleurs, elle est totalement surbookée, alors si vous avez la chance d'obtenir un rendez-vous, courrez-y ! : 06 82 99 92 63.

 - Côté massages, les adresses sont multiples. Quand je peux, je vais au Centre Tout Naturellement où des naturos ultra dynamiques pratiquent le vrai sauna naturopathique associé à des massages drainants vraiment formidables. Nous, on adore y aller en famille : c'est pas cher, le lieu est joli comme tout, bref, on s'y sent bien et on n'a qu'une envie, c'est d'y retourner... : 01 42 85 70 58 (www.lecentrenaturo.com ).

 - La reine de la réflexologie, c'est Gwenn Libouban. Le seul hic ( pour les Parisiens), c'est qu'elle a déménagé en Bretagne (tant mieux pour les Bretons). Heureusement, elle vient de temps en temps nous faire profiter de son art : ne la manquez pas ! Pour cela, vous pouvez vous inscrire sur son blog et vous recevrez toutes les infos en temps et en heure : www.lamaison-de-gwenn.com .

 - Si vous cherchez un psy,  vous êtes bienvenue chez moi ! Vous êtes plutôt Rive Gauche ? Prenez rendez-vous avec Victoire Theismann : douce, pertinente, elle est vraiment étonnante (06 11 83 68 36). Ma tête ne vous revient pas ? Pas de problème ! Ce sera Violaine Beraud-Sudreau (06 12 57 02 67) ! Psychologue, psychothérapeute, c'est une grande spécialiste du deuil, mais elle ne fait pas que ça !!! Lumineuse et pertinente, elle vous accompagnera vers toujours plus d'équilibre en psychothérapie classique et/ou en respiration holotropique. Vous préférez consulter un homme ? Essayez d'obtenir un rendez-vous avec Thierry Monier (06 08 78 28 67). C'est vrai, il est du genre débordé, mais il le mérite... Ostéopathe, mais aussi praticien d'hypnose et d'EMDR, il est capable de faire une vraie différence dans votre vie.

 - La RSP (ou Restauration somato-psychique) est une technique  qui peut sembler étrange il est vrai, mais tellement efficace qu'elle mérite d'être essayée. cette pratique holistique associe à la microkiné les cinq éléments de la médecine chinoise et le décodage des chakras. Elle vise au final à enclencher un processus de cicatrisation psychique à partir d'une lecture du corps. Je ne suis pas sûre d'être très claire, alors le mieux est d'expérimenter. Nicolas Roché est thérapeute et formateur de cette technique, inutile de dire qu'il est la personne ad hoc à rencontrer : n.roche@dbmail.com .

Qu'est-ce qui fait courir Odile ?

Une excellente amie, psychologue, me disait il y a quelque temps : la différence qu'il y a entre les thérapeutes et les autres, c'est que lorsque la vie nous blesse et nous impacte, nous tombons tout autant que les autres, mais nous nous relevons nettement plus vite... Je ne peux que confirmer un tel propos. Et j'en suis émerveillée. Peine de cœur, souci de santé, questionnement au sujet de nos enfants... Ce n'est pas parce que nous accompagnons des personnes que la vie nous épargne. Au contraire, ai-je envie de dire. Elle va souvent nous interpeller, nous titiller, là où nous prétendons détenir une connaissance. A nous d'agir en cohérence.

Thérapeute ou pas d'ailleurs, il existe de nombreux bénéfices au travail sur soi. Celui qui me réjouit le plus est sans conteste celui-là : être capable de retrouver la joie. Le bonheur de vivre. La faim de l'expérience. Malgré les circonstances. J’œuvre ainsi sur moi depuis presque 25 ans. Psychanalyse classique, psychanalyse jungienne, thérapie transpersonnelle, travail chamanique, recherche transgénérationnelle, hypnose, EMDR... J'en oublie sûrement. Comment dire ? J'adore ça ! Chercher, trouver parfois, essayer de comprendre, évoluer, reculer aussi, rire, pleurer, faire sens, perdre la direction, se sentir dans le noir pour trouver une main, prendre cette main, apprendre la confiance, y aller haut les cœurs, respirer la vie, pour l'aimer, toujours l'aimer, encore l'aimer. Quel que soit ce que j'ai pu trouver au sein de ma pochette surprise. Quelles que soient les couleuvres que j'ai eu à avaler... Dire merci. Croire parfois que j'ai compris pour bien sentir quelque temps après qu'il faudrait tout recommencer. Tout perdre et tout gagner. M'émerveiller.

Alors il est vrai que j'ai du mal à m'arrêter. Il y a encore tant de choses que j'ai envie d'expérimenter. Dans ce domaine. Mais ailleurs aussi. Je suis quelqu'un qui a faim. Envie. En vie. J'aime manger, voyager, rencontrer, aller voir. J'aime apprendre (ma maman me traite d'éternelle étudiante, fière finalement aussi de ce bel appétit). J'aime travailler. Et ne rien faire. Active et paresseuse. Tant d'idées à la minute que j'ai pu en effrayer quelques uns : qu'est-ce qui fait courir Odile ? N'est-ce pas un peu trop ? Chacun ses goûts ! Je me souviens de cette vitrine d'un magasin new-yorkais (une de mes villes fétiches, vous vous en seriez doutés...) où il était inscrit : Too much is not enough* (*trop n'est pas assez). A l'époque cela avait bien fait résonance en moi. Aujourd'hui je me suis beaucoup calmée. Si, si ! Et même si j'ai beaucoup d'activités, je suis aussi la personne de mon entourage (hormis les rentiers !) qui prend le plus de vacances : entre 10 et 15 semaines par an. Cela ne veut pas dire qu'alors je n'écris pas ou que je ne fais rien. Mais je suis alors sur un rythme qui n'a rien à voir : grasse matinée, promenade, paresse, amis, découvertes... J'ai l'immense privilège d'être le maître de ma vie, de pratiquer un travail qui me réjouit, de bénéficier d'un magnifique réseau d'amis à la fois joyeux, lumineux et soutenants. Même si je connais, comme tout le monde, des hauts et des bas, que je m'inquiète parfois, que je peux ruminer d'étranges pensées, en général la vie est d'une incroyable générosité avec moi. Je ne peux que dire merci. Ce qui me fait courir finalement, c'est à la fois la gourmandise et la gratitude. Donner et recevoir. Être ensemble. Avec mon entourage, mes collègues, mes amis, les personnes qui me font l'honneur de venir me voir. Être humains ensemble. La route est magnifique. Malgré les difficultés, ou peut-être - sûrement - grâce à elles aussi, la route est magnifique...

lundi 19 août 2013

Pratiquer les Cinq Tibétains


Pas le temps de faire du sport au quotidien ? Et si vous découvriez les Cinq Tibétains ? Ces rites pratiqués dans les Monastères de l’Himalaya favoriseraient le rajeunissement en nous aidant à retrouver la forme de nos 25 ans. A pratiquer tous les matins afin de conserver sa belle vitalité de cet été... Un vrai secret de bien-être à partager.

·         Rite 1 : Tourner sur place. Bras horizontaux, paumes tournées vers le ciel, tournez dans le sens des aiguilles d’une montre. Dès que la tête commence à tourner, immobilisez-vous. Cet exercice informe sur le niveau d’intoxication du corps et relance son dynamisme interne.

·         Rite 2 : Tonifier la musculature abdominale. Allongé sur le dos au sol, les bras le long du corps et les paumes au sol, soulevez la tête (menton rentré) et les jambes tendues (voire fléchies) en même temps, vers le haut. Le nombre de montées (un nombre impair entre 3 et 21) va fixer le nombre d’exécution des pratiques suivantes.

·         Rite 3 : Stimuler le chakra de la gorge. A genoux, orteils en flexion, fesses relevées, dos droit, menton rentré vers la poitrine, bras plaqués le long des cuisses, penchez la tête et un peu le dos en arrière, pour regarder le ciel, en inspirant, puis revenez en position de départ en expirant. Ce rite favorise la montée de l’énergie et l’équilibre psychique.

·         Rite 4 : Monter en table. Assis au sol, jambes allongées, dos vertical, bras tendus le long du corps, en appui sur les mains, soulevez le corps à l’expiration, pour amener le ventre à l’horizontal (dans le prolongement des cuisses), la tête regardant le ciel. Restez quelques secondes, puis revenez au sol à l’expiration. Cette mise en tension permet l’ouverture de tous les chakras.

·         Rite 5 : Réaliser une salutation. Le corps en appui sur les mains et les pieds (séparés d’environ 50 cm), orteils en flexion. A l’inspiration, soulevez le bassin en gardant le dos plat, si possible dans le prolongement des bras tendus, et rapprochez les talons du sol. A l’expiration, rabaissez le bassin (sans le poser) et tirez la tête en arrière. Cet exercice procure une vitalité exceptionnelle.
Prudence : Protégez bien vos lombaires dans tous les mouvements.

Quelques idées de rentrée pour être bien dans son corps


Vous avez envie de tester des trucs bizarres et inconnus au bataillon ? Vous avez raison, c'est le moment d'expérimenter, de s'amuser et de ne surtout pas se prendre au sérieux. Bonne rentrée !


·         Le chocolat noir cru Rrrraw (www.rrraw.fr). Le grand intérêt du chocolat cru, c’est qu’il rassasie, donc que l’on est infiniment moins tenter d’en manger la tablette, je dirai même que c’est impossible de le faire, d’autant qu’il est très riche en cacao, on sature donc vite. Avec davantage de goût et aussi de vertus nutritionnelles et antistress… Difficile de ne pas devenir addict !
·         La farine de Mesquite : Cette farine, riche en protéines, en fibres et en lysine (un acide aminé), contient de bonnes quantités de calcium, magnésium, potassium, fer et zinc : elle possède un rôle coupe-faim indéniable. Son goût évoque un mélange de café au lait, de cannelle et de chocolat avec une pointe de caramel se mariant bien avec les smoothies ou autres boissons.
·         Le lucuma : Riche en bêta-carotène, en fer et en autres nutriment, le lucuma est un fruit péruvien peu acide avec une faible teneur en sucre. On peut l’acheter sous forme de poudre et l'utiliser dans les desserts, tartinades, smoothies, laits de noix.... Il leur donne un petit goût tout doux et délicieux. Mais surtout il a un rôle coupe-faim important et rassasie tous les gourmands. Les Incas disaient qu’il pouvait remplacer les œufs.
·         Mais incontestablement, l’aliment le plus à la mode dans les milieux « alternatifs », c'est le "Chou kale" (on peut en acheter 7 rue du Nil à Paris). Alcalin, plus riche en fer que le bœuf, il se mange cru ou cuit, ou bien en jus (à l’extracteur). C’est Le légume de l'année ! En fait, le kale (Brassica oleracea var. acephala) est ni plus ni moins qu’un chou dont les feuilles frisées ne prennent pas une forme pommée. Pour les anglo-saxons, c’est le top avec minimal calories and maximum nutrition ». Parfait pour une rentrée sous le signe de la vitalité. 

Mais aussi, n'oubliez pas... Surtout si vous faites attention à votre ligne !

·         Des fibres à tous les repas : Des études scientifiques ont documenté de façon importante la capacité des fibres hydrosolubles à inhiber l'absorption des hydrates de carbone, à réduire le cholestérol et les lipoprotéines basse densité (LDL), à créer plus rapidement une sensation de satiété et à induire une perte de poids. De nombreuses plantes sont riches en fibres hydrosolubles. Les fibres, en régulant l'absorption des glucides et des lipides, constituent également de précieuses aides pour la minceur. Elles ont aussi un effet sur la satiété car, en s'imbibant d'eau dans l'estomac, elles diminuent l'appétit. Le propolmannane, le psyllium, le guar, le fenugrec, la pectine mais également des algues, comme l'alginate ou le carragheen, sont des sources particulièrement riches en fibres hydrosolubles. Prises avant les repas avec de l'eau, ces fibres se lient à l'eau dans l'estomac et l'intestin grêle pour former une masse gélatineuse, visqueuse, qui ralentit l'absorption des sucres et inhibe la réabsorption du cholestérol intestinal excrété par le foie. Cette masse gélatineuse induit également une sensation de satiété et réduit le nombre de calories absorbées. Donc, légumes à tous les repas, il n’y a pas à discuter…
·       Pas envie de se lancer dans un régime compliqué ? Nous les naturos sommes fans de monodiète consistant à manger un aliment unique par repas. Moins risquée qu’un jeûne, et très efficace pour mincir. Non, ça ne marche pas avec les fraises Tagada ! L’idéal quand on veut mincir : la compote  de pomme maison sans sucre, mais avec des épices (cannelle, gingembre, en poudre, vanille), à volonté au cours d’un repas. A quel rythme : un dîner par semaine pour commencer (le dimanche soir, c’est top), puis deux (mercredi et dimanche soir), si on est en forme, on peut le faire tous les soirs pendant une semaine ou quinze jours avec un repas raisonnable le midi. On peut aussi faire une journée compote de pomme par semaine, avant la grande saison du maillot de bain (on peut aussi faire des monodiètes de pêche, sans la peau, de raisin bio (c'est bientôt la saison, en plus), de riz complet ou de soupe de légumes verts non mixés). Attention pour faire une monodiète, il ne faut pas être enceinte, ni au bord de l’épuisement, ni malade…

Visuel : Fotolia